Tahiti Tourisme à la reconquête du marché européen

December 24, 2021 dans Activités

Du 22 novembre au 02 décembre 2021, Jean-Marc MOCELLIN, Directeur Général de Tahiti Tourismeaccompagné de ses équipes et une délégation de partenaires polynésiens (Air Tahiti Nui, Aranui Cruises, Conrad Bora Bora Nui, Destinazione Polinesia – Gulliver Crociere, French Bee, Hilton Moorea Lagoon Resort & Spa, Hilton Hotel Tahiti, InterContinental French Polynesia, Kia Ora Resorts, Maitai Hotels, Pearls Resorts of Tahiti, Un Mundo de Cruceros, Paul Gauguin CruisesSafari Mario Moorea, Sofitel French PolynesiaSouth Pacific Management, The Brando, Tahiti Nui Travel, Tahiti Travel Services), ont participé à une tournée en Europe, à la rencontre de 209 tour-opérateurs et agences de voyage dans les villes de Barcelone, Madrid, Londres, Zurich, Milan et Rome.

Une mission de terrain intensive qui fait suite à celle effectuée le mois précédent, en Amérique du Nord. Ces tournées en Amérique du Nord, puis en Europe pour clôturer l’année 2021, avaient notamment pour objectif de faire le point avec le réseau de distribution (Tour-opérateurs et agents de voyage), de rassurer sur l’évolution sanitaire et touristique de notre destination Tahiti Et Ses Îles sur les seuls marchés internationaux accessibles. Il était également important de pouvoir répondre à leurs interrogations et de recueillir leurs conseils et leurs retours quant aux 18 derniers mois passés et les tendances futures.

Comme en Amérique du Nord, cette initiative a été très appréciée par les voyagistes européens puisqu’en effet, « Tahiti Et Ses Îles était la première destination à se déplacer pour rencontrer les partenaires depuis un an et demi. Pour la grande majorité d’entre- eux, ce Roadshow européen était le premier événement professionnel auquel ils participaient en présentiel, depuis tout ce temps de travail en distanciel”, précise Jean-Marc MOCELLIN, qui menait la délégation.

L’objectif de ce déplacement était de faire également un état des lieux sur le statut sanitaire de Tahiti Et Ses Îles avec la progression active du taux de vaccination de la population locale contre la COVID-19 et avec la mobilisation de l’industrie touristique polynésienne pour préserver une qualité de séjour des visiteurs internationaux au moyen par exemple du Programme Safety Ambassador, initié au mois d’octobre dernier, qui fut bien accueilli par l’ensemble des voyagistes rencontrés lors de ce Roadshow.

Finir la tournée sur le vieux continent était important puisque nous avons l’espoir de voir un retour des marchés européens qui peuvent maintenant passer à nouveau par les Etats-Unis.

« Les voyagistes ont confirmé que Tahiti Et Ses Îles attirent toujours la clientèle européenne et que les demandes d’informations sur la destination sont en hausse. On  note également des réservations de dernière minute, entre 2 à 1 mois avant le départ, lorsque les voyageurs sont rassurés quant aux conditions de voyage, surtout depuis la réouverture des Etats-Unis à l’Europe. La tendance actuelle des réservations est davantage pour des voyages en moyenne et haute saisons touristiques 2022. En effet, les ventes sur la basse saison restent timides en raison d’une recrudescence actuelle de l’épidémie dans certains pays européens où le variant Omicron se répand rapidement.

La crainte d’une nouvelle fermeture des frontières ou de changements subis des protocoles est encore très présente dans l’esprit des voyageurs, et constitue un frein à l’engagement des réservations pour Tahiti Et Ses Îles, et ce malgré la bonne santé sanitaire de la destination et la levée des restrictions de déplacement à l’intérieur du territoire », indique Gina BUNTON, Directrice des Opérations Internationales à Tahiti Tourisme.

Durant les rendez-vous, il était question de répondre aux préoccupations des voyagistes quant à la santé du secteur touristique polynésien et aux nouveaux produits disponibles sur la destination, de connaître les principales motivations de voyage de leurs clientèles respectives pour Tahiti Et Ses Îles, post-covid, et de leur proposer les outils et informations adéquates, avec des pistes de coopération marketing à étudier pour booster les ventes vers la destination dès 2022.

“En effet, le marché émetteur européen constitue, derrière les Etats-Unis et la France, une source d’arrivées touristiques qu’il convient de soutenir en renforçant les coopérations marketing et la notoriété de la destination sur cette région pour faire face à la concurrence agressive des destinations de l’océan Indien (Seychelles, Maldives, Maurice) et la réouverture de concurrents du Pacifique Sud tel que Fidji”, indiquait Verly ATAE, responsable des régions Europe et Sud-américaine chez Tahiti Tourisme.