Tourisme Inclusif et DurableTourisme inclusif et durable
©Tahiti Tourisme s'engage pour un Tourisme inclusif et durable|© Hélène Havard
Tahiti Tourismerejoint le Conseil Mondial du Tourisme Durable
  • Communiqués de presse

Tahiti Tourisme rejoint le Conseil Mondial du Tourisme Durable

Faire de Tahiti Et Ses Îles la destination leader dans le Pacifique, en termes de tourisme inclusif et durable, c’est l’un des objectifs de la stratégie de développement touristique de la Polynésie française des 5 prochaines années : Fari’ira’a Manihini 2027 (ou FM27), feuille de route co-construite avec la population ainsi que les acteurs publics et privés du tourisme dans une démarche collaborative initiée par le Ministère du Tourisme polynésien.

TAHITI TOURISME S'ENGAGE

POUR UN TOURISME INCLUSIF & DURABLE

Alors que cette feuille de route s’apprête à être officiellement adoptée par les instances polynésiennes, Tahiti Tourisme rejoint en tant que membre le Conseil Mondial du Tourisme Durable (Global Sustainable Tourism Council – GSTC – en anglais) en soutien à cette stratégie.

GSTC

Créé en 2007 par des agences des Nations Unies en collaboration avec 32 organisations publiques et privées, le GSTC est l’organisation qui a établi les normes mondiales en matière de voyages et de tourisme durables, connues sous le nom de « critères GSTC ».

« Nous sommes ravis de compter Tahiti Tourisme parmi nos membres, devenant ainsi un contributeur actif au travail essentiel que le GSTC accomplit pour faire adopter au niveau mondial des principes universels du tourisme durable », précise  Randy Durband, Directeur Général de GSTC. « Avant même de devenir membre du GSTC, Tahiti Tourisme avait déjà montré son engagement en formant des membres de sa direction qui a effectivement suivi le Sustainable Travel Course du « Sustainable Tourism Training Program » (STTP) ou Programme de formation au tourisme durable » poursuit Randy Durband.

UN ENGAGEMENT INTERNATIONNAL, MAIS AUSSI REGIONAL

Comment gérer une destination de façon durable ou encore prendre des décisions éclairées sur la manière de mettre en œuvre  des pratiques de développement durable à l’échelle d’une destination : tels sont quelques-uns des grands axes abordés lors de cette même formation.

« Chacun a sa façon de définir et d’aborder la mise en place d’un tourisme durable. Se référer aux critères du GSTC, c’est faire appel à un référentiel mondial à appliquer à l’échelle d’une entreprise touristique ou d’une destination. Puisque s’engagent sur le développement d’un tourisme inclusif et durable, il était important de commencer par former l’équipe de direction à la maîtrise de ce référentiel« , précise Jean-Marc Mocellin, Directeur Général de Tahiti Tourisme.

En parallèle, sur le plan régional, Tahiti Tourisme participe aussi aux travaux initiés par la South Pacific Tourism Organisation (SPTO) pour l’élaboration du Pacific Sustainable Tourism Policy Framework 2030, stratégie pour un tourisme durable dans le Pacifique.

Les travaux portent ​actuellement sur ​la définition des critères afférents à cette stratégie, s’inspirant également des critères du GSTC. ​L’ambition à termes est que les 21 pays membres de SPTO​, dont Tahiti Et Ses Îles, puissent s’appuyer sur ces travaux afin de les adapter à leurs propres besoins et déployer ainsi une stratégie basée sur une vision commune ​à la région Pacifique.

Pour l’heure, et sur le plan local, Tahiti Tourisme est associé aux autorités polynésiennes et à l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) pour mener une étude du bilan carbone du secteur touristique polynésien. « En effet, cet audit nous permettra en plus de nous donner une photographie factuelle de l’existant, la possibilité de fixer des objectifs concrets et des priorités en termes d’actions à mener », conclut Jean-Marc Mocellin, Directeur Général de Tahiti Tourisme.

À propos du Conseil Mondial du Tourisme Durable :

Le Conseil Mondial du Tourisme Durable® (en anglais Global Sustainable Tourism Council GSTC®) établit et gère des normes mondiales durables, connues sous le nom de « critères GSTC ». Il existe deux séries de critères : les critères de destination pour les décideurs publics et les gestionnaires de destinations, et les critères de l’industrie pour les hôtels et les voyagistes. Il s’agit des principes directeurs et des exigences minimales que toute entreprise ou destination touristique devrait aspirer à atteindre afin de protéger et de maintenir les ressources naturelles et culturelles du monde tout en veillant à ce que le tourisme réalise son potentiel en tant qu’outil de conservation et de réduction de la pauvreté.

Les critères du GSTC constituent la base du rôle d’assurance du GSTC pour les organismes de certification qui certifient les hôtels/logements, les voyagistes et les destinations comme ayant mis en place des politiques et des pratiques durables.  Le GSTC ne certifie pas directement des produits ou services mais accrédite ceux qui le font. Le GSTC est une organisation à but non lucratif indépendante et neutre, enregistrée aux États-Unis sous le numéro 501(c)3, qui représente des membres divers et mondiaux, notamment des gouvernements nationaux et provinciaux, des entreprises de voyage de premier plan, des hôtels, des voyagistes, des ONG, des particuliers et des communautés, qui s’efforcent tous d’adopter les meilleures pratiques en matière de tourisme durable.

Informations pour les médias et la presse : www.gstcouncil.org/about/for-the-press/